Annie Kim Thériault © Véronique Savoie
Annie Kim Thériault © Véronique Savoie

Annie Kim Thériault est comédienne pour le théâtre, le cinéma, la télévision et le domaine de la voix.

 

Elle est dirigée par Louise Archambault dans La Galère à Radio-Canada, et par François Gingras dans la saison II de Jérémie sur les ondes de Vrak. Elle tient des rôles de premier plan dans plus d'une quinzaine de courts métrages. Elle est Claire dans le film Tisane de Quentin Castellano et Lylia Bahri, présenté aux Rendez-vous du cinéma québécois, alors que La fuite des certitudes de Nils Caneele est présenté à Fantasia. Les Vacanciers du jeune réalisateur Gabriel Lechasseur Dubé remporte le prix Best production design au Concordia Film Festival, alors que Play de Cédric Sénécal est finaliste volet international au Festival de courts métrages de Boucherville. Elle tient le rôle principal dans Tequila Pof réalisé par Nathalie Cusson pour le Festival Regard sur le court. On peut la voir aussi dans le clip Eh Fille du groupe Mauves, réalisé par Cassandre Émanuel, primé à l'international.

 

Le metteur en scène Benoît Vermeulen l'invite à jouer dans la pièce de Larry Tremblay Le Garçon au visage disparu, une production du Clou en tournée en France et au Québec. Elle incarne Mathilde dans la pièce de théâtre Amsterdam, inspirée de l'oeuvre de Jacques Brel et présentée au Gesù en 2017, reprise au Théâtre des Grands Chênes en 2018 en collaboration avec les Productions Jean-Bernard Hébert, et en tournée dès 2019. Pendant deux ans, elle est en tournée québécoise avec le spectacle Le Tour du monde en 80 jours de Frédéric Bélanger, dans lequel elle joue plusieurs rôles dont celui de la princesse indienne Aouda. Son rôle de Meredith dans la pièce Hertz ne laisse personne indifférent : cette création présentée au M.A.I. (Montréal, arts interculturels) figure parmi les spectacles en nomination pour le prix Frankie de la Meilleure production francophone. À la Maison Théâtre, elle est l'adorable Sophie Pépin dans La famille Pépin, texte de Julie-Anne Ranger-Beauregard mis en scène de Simon Boudreault.

 

Jeune femme passionnée, enthousiaste et rigoureuse avec laquelle il est toujours agréable de travailler, son sourire contagieux et son sens comique lui valent plusieurs rôles amusants. Mais elle sait rendre avec une grande sensibilité des personnages bouleversants.  Habile, elle convainc en redoutable femme fatale autant qu'en jeune ingénue maladroite. Avec son regard perçant et ses airs d'outremer, elle aime particulièrement découvrir les subtilités culturelles et les accents propres aux personnages méditerranéens ou moyen-orientaux qu'on lui propose sur certains projets. Elle chante, danse et dessine depuis toujours, mais elle se perfectionne aussi, depuis sa sortie de l'Option-théâtre du Collège Lionel-Groulx, en écriture, en voix, mais surtout en jeu devant la caméra auprès de Robert Favreau, Léa Pool, Geneviève Rioux, Jean-Pierre Bergeron, Isabelle BrouilletteJohanne Prégent et Liane Simard, ainsi qu'en Jeu théâtral avec Frédéric Blanchette puis Alice Ronfard.